ZEBUPHILE NEWSLETTER N° 37                                                                      Mai 2019



Chers Marraines, Parrains, Donateurs, Donatrices, Adhérent(e)s et autres Ami(e)s,


Nous voici rentrés de notre voyage que nous avons effectué au mois d’avril à Madagascar où j’étais accompagné de mon épouse Isabelle. J’ai pu constater sur place que les mesures que nous avions prises en juin 2018, en même temps que le remplacement de notre gestionnaire, avaient permises de redresser une situation qui avait mise à mal notre Association. Anjara, notre nouvelle responsable du refuge Mokana depuis bientôt un an nous donne satisfaction. Sa bonne gestion, sa communication régulière, son empathie pour les enfants contribuent à la bonne marche de notre Association. A l’écoute de ceux-ci, de leurs petits soucis, Anjara a su renouer avec un esprit familial et affectif qui avait disparu depuis quelques années et qui avait laissé s’installer un climat de défiance et d’abandon. Une volonté à redonner un environnement agréable pour tous. La maison a été embellie, les repas copieux et variés, les dortoirs sont ordonnés et propres, la cour bien fleurie et aménagée pour les loisirs : terrain et panneau de basket, marelle … Les enfants internes et externes ont eu droit à de belles fêtes de fin d’année et un grand pique-nique à Pâques, tout cela bien organisé par Anjara secondée par Hari notre cuisinière à Mokana.

  


Cette situation serait idyllique si nous ne devions faire face à l’extérieur à une économie qui se dégrade d’année en année. Tous les ans les multiples augmentations, frais de scolarité, inscriptions, écolages, fournitures scolaires sans parler des vêtements, soins médicaux et des frais annexes de scolarité devenus légions, non prévus et qui surgissent en fin de trimestre, auxquelles il faut rajouter l’envolée des prix alimentaires qui alourdissent en conséquences nos dépenses incompressibles. Depuis 2012, le montant du parrainage n’a pas évolué, cette situation ne peut perdurer sans mettre en difficulté le financement de nos activités, voire d’en supprimer faute d’argent. C’est donc une nécessité de réajuster le montant du parrainage, c’est pourquoi, lors de notre Assemblée générale du 1er juin, il sera proposé une augmentation raisonnable du parrainage pour 2020.


La vie à Mokana

L’effectif des enfants internes a été fortement renouvelé compte tenu des départs de Violette, Mbinina et bientôt Rosette, avec leur entrée dans la vie active. Ces deux dernières étaient arrivées à Mokana voici treize ans, elles quittent l’Association en ayant appris un métier, elles sont maintenant armées pour mener leur vie. Mbinina après avoir obtenu son diplôme C.A.P. a trouvé un emploi d’aide pâtissière à Fianarantsoa. Avec le soutien de leur parrain/marraine, nous l’avons aidée financièrement à s’installer dans un logement. La même chose avait été faite pour Violette, quand à Rosette, elle est à l’essai pour un emploi de serveuse dans un restaurant, en espérant une embauche. Les petits nouveaux arrivants se sont bien intégrés à la vie en communauté au Refuge Mokana, quelques pleurs à l’arrivée, mais de larges sourires aujourd’hui !

  


                                                                                    Rosette et Mbinina, diplômées


Résultats scolaires du 1er trimestre 2018-2019


La rentrée scolaire s’est effectuée début novembre, nous scolarisons quarante enfants, répartis dans huit établissements primaires ou secondaires. Cette année, deux adolescentes, Sana et Safidy entrent à l’université de Fianarantsoa, de même que Christien entame sa troisième et dernière année de formation d’expert-comptable à Tananarive.

Les résultats du premier trimestre ne sont pas très bons. Nous retrouvons toujours les mêmes en fond de classe, des redoublants encore à la traîne… Ce qui est inquiétant se sont les petits nouveaux arrivés l’année dernière, petits élèves de primaire en classe de 9ème, 8ème et 7ème venant de l’école publique et scolarisés pour la première fois en école privée, ils sont en très grandes difficultés, nous obligeant à mettre en place des cours de soutien deux fois par semaine pour cinq d’entre eux, afin qu’ils puissent rattraper le niveau moyen de leur classe. Bien entendu cela engendre une dépense supplémentaire dans notre budget, dépense nécessaire si l’on veut qu’ils s’en sortent.

         


Fêtes de Noël, pique-nique de Pâques


Noël a été l’occasion de mettre les petits plats dans les grands à la table de Mokana. Menu de fêtes, sapin enguirlandé et salle à manger joliment décorée par les enfants. Un goûter l’après-midi avec les enfants externes, passage du Père Noël et distribution de petits cadeaux à tous les enfants de l’Association.


Le lundi de Pâques, Anjara a organisé un grand pique-nique à la campagne dans les environs de Fianarantsoa auquel ont participé une quarantaine d’enfants. Petit voyage en taxi-brousse, jeux, foot et autres activités ont permis aux enfants de passer une très belle journée ensemble, de tels moments ils en redemandent…Noël et ce pique-nique de Pâques, n’auraient pas été des réussites sans la contribution des parrains/marraines, donateurs/donatrices et les enfants les remercient chaleureusement.

  

Travaux et entretiens du Refuge Mokana

- Remise en fonctionnement de l’installation photovoltaïque après changement par Jean-Pierre du convertisseur.

- Bouchage à la résine des fuites du toit. Malgré l’intervention, elles ne sont pas toutes éradiquées, car difficile à localiser.

- Remplacement des faux plafonds du couloir et des salles d’eau qui menaçaient de tomber.


Le billet de notre vice-présidente Paule Piednoir


Juste un mot sur l'actualité.


Voici la Grande Ile aux mains d'un nouvel ex-président, Andrew Rajoalina, élu en décembre 2018. Fera-t-il mieux ? Saura-t-il tenir en respect le néo-colonialisme chinois qui s'abat sans état d'âme sur Madagascar sous couvert d'apporter la solution à tous les problèmes ? Les dirigeants y croient ou font semblant. En vendant le pays au plus offrant, ils y trouvent leur compte, mais la population locale n'est pas dupe et développe un sentiment antichinois croissant.


Rayon de soleil sur Mokana.


D'après les nouvelles d'avril, rapportées par Patrick et Isabelle, voici que s'ouvre un nouveau chapitre de la vie à Mokana. A la satisfaction de tous. Avec notre nouvelle déléguée, Anjara, les enfants se sentent bien à la maison, mot qui reprend enfin tout son sens : rires, bonne humeur, bons repas et fleurs dans le jardin !

Restent à faire des efforts sur le plan scolaire, avec remise à niveau des tout jeunes entrants. A rappeler que, même dans le privé, les classes sont très chargées. Le passage de quelques-uns dans l'enseignement supérieur est un encouragement à les aider, ainsi que les autres, à aller le plus loin possible.

Une raison de plus, pour nous, de rester fidèles à un engagement dont les résultats sont parfois longs à venir.

Continuons donc à voir le verre à moitié plein !

Paule Piednoir

         



Notre Assemblée Générale

se déroulera

le samedi 1 juin 2019 de 10h15 à 12h15

à La Maison des Associations

73 rue Gaultier 92400 Courbevoie

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, il est encore temps de nous retourner votre procuration par mail ou voie postale